La LNA laisse entendre que le blocage du pétrole se poursuivra

TUNIS, 11 juillet (Reuters) – L’armée de libération nationale libyenne (LNA) du maréchal Khalifa Haftar a déclaré samedi que les champs de pétrole et les ports du pays resteraient “fermés jusqu’à ce que les ordres du peuple libyen soient mis en oeuvre”, laissant entendre que le blocage des exportations va se poursuivre.

Dans une déclaration mise en ligne, le porte-parole de la LNA, Ahmed Mismari, indique que le chargement d’un tanker avec du pétrole stocké effectué vendredi l’a été à la demande de “pays amis et frères”.

La LNA contrôle la plupart des champs pétrolifères du pays, où le blocage des exportations dure depuis plus de six mois. (Ayman al-Warfalli à Benghazi, Angus McDowall à Tunis, version française Elizabeth Pineau)



Laisser un commentaire