GBP/USD : Le câble est bien fragile

Points clés de l’article :

  • Ventes au détail décevantes et résurgence des tensions sino-américaines
  • Une figure en double sommet

Ventes au détail décevantes et résurgence des tensions sino-américaines

Les ventes au détail outre-manche ont baissé de 20% au mois de Mars dû à la fermeture des commerces. Les volumes des ventes sont en baisse de 18,1%, le déclin le plus important depuis 1988. Cette baisse sans précèdent montre l’impact sur l’économie qu’ont ces mesures de confinement. Les inquiétudes sont déjà nombreuses autour de l’économie britannique. Le nombre de cas de coronavirus a été très élevé et les négociations sur le Brexit sont au point mort renforçant l’hypothèse de l’application des règles de l’organisation mondiale du commerce pour les échanges avec l’Europe.

Ce matin ce sont les tensions avec la Chine qui inquiètent les marchés et entraînent des flux vers les actifs dit refuge comme le dollar. Après une période de calme apparent, les relations sino-américaines se tendent à nouveau. Les révélations sur la volonté prêtée à la Chine d’imposer une loi de sécurité nationale à Hong Kong ont conduit à une nouvelle crispation entre les deux puissances. Le président Trump s’est déchainé sur Twitter déclarant que les Etats Unis réagiraient avec force si Pékin menait ce projet jusqu’à son terme. Il a aussi profité de l’occasion pour féliciter le modèle taiwanais, ce qui irrite particulièrement les chinois. La Chine a riposté à ces accusations avertissant qu’il protégerait sa souveraineté, sa sécurité est ses intérêts et a menacé les US de mesures de rétorsion, précisant aussi qu’aucun pays ne permettra aux séparatistes de mettre ne danger la sécurité à Hong Kong.

Une figure en double sommet

Le câble cassé une ligne de support à 1,2250 validant une figure en double top. Depuis les cours suivent une évolution classique en analyse technique. Les cours après avoir cassé cette droite horizontale reviennent la tester sans toutefois réussir à clôturer au-dessus et repartent à la baisse. Les objectifs sont dans un premier temps le précèdent point bas à 1,2075 et ensuite la hauteur de la figure reportée à la baisse soit 1,1850. Une remise en question de ce scénario interviendrait en cas de cassure au-dessus de l’oblique baissière et serait complètement invalidée au-dessus de 1,2250.

Evolution du

Twitter @CDamestoy

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

Laisser un commentaire