GBP/USD : La moyenne mobile à 200 jours bloque la hausse du câble

Points clés de l’article :

  • Le climat général est proche de la déprime
  • La moyenne mobile à 200 jours en obstacle

Le climat général est proche de la déprime

L’économie britannique reste sous la pression de la résurgence du coronavirus. Boris Johnson s’apprête à annoncer un financement supplémentaire de plus de 3 milliards de livres pour aider à préparer le Service national de santé britannique au risque d’un second pic de cas de coronavirus.

Le premier ministre doit également annoncer vendredi des plans pour augmenter les tests de dépistage du virus à 500 000 par jour d’ici la fin octobre afin de renforcer son programme de test et de dépistage. Cette annonce intervient un jour après que le conseiller scientifique en chef Patrick Vallance et le secrétaire à la santé Matt Hancock aient reconnu que la capacité de test nécessaire pour l’hiver n’était pas encore en place.

Les commentaires de la Fed jeudi n’étaient pas non plus très optimistes. Le président de la Fed de New York, M. Williams, a déclaré qu’il considère que “les pressions désinflationnistes sont actuellement prédominantes, étant donné la pandémie mondiale et le déclin mondial de l’activité économique”. De même, le président de la Fed de Chicago, M. Evans, a déclaré qu’il n’y avait “aucune raison” de s’écarter d’une politique accommodante, en déclarant : “Je suis inquiet des risques de baisse, et je pense que c’est ainsi que la politique monétaire doit être positionnée.

Par ailleurs le moral des ménages pourraient être affectés profondément et rejaillir sur la consommation et l’économie. La majorité des Américains des plus grandes zones métropolitaines se sentent déprimés ou désespérés, selon les calculs de Bloomberg effectués dans le cadre d’une nouvelle enquête américaine de recensement des ménages (U.S. Census Household Pulse Survey), qui recueille des données sur la façon dont la vie des gens a été affectée par la pandémie Covid-19. Certaines des villes les plus ensoleillées ont été les plus affectées, avec des niveaux élevés de dépression signalés à Phoenix, Los Angeles et Miami. On peut imaginer qu’une étude en Europe donnerait les mêmes résultats.

Dans ce contexte, le câble évolue horizontalement pris entre les espoirs d’un vaccin et la déprime économique.

La moyenne mobile à 200 jours en obstacle

La hausse du câble est bloquée par la moyenne mobile à 200 jours. La tentative de dépassement le 10 juin a échoué avec une figure apparentée à une étoile filante annonciatrice d’un retournement. Après une correction qui a duré jusqu’à la fin juin la

Twitter @CDamestoy

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

Laisser un commentaire