Top 5 des évènements clés à surveiller sur les marchés ce mercredi

© Reuters.

Investing.com – Voici les cinq principales choses que vous devez savoir sur les marchés financiers le mercredi 7 août:

1. La Chine fixe le point médian du à moins de 7 par dollar

Avec des doutes persistants sur la prochaine étape de la confrontation commerciale entre les États-Unis et la Chine, la Banque Populaire de Chine a fixé mercredi à 6,9996 le taux de référence officiel du yuan.

Le niveau est plus fort que le seuil psychologique de 7 pour un dollar qui a conduit le président américain Donald Trump à accuser la deuxième plus grande économie du monde d’être un manipulateur de devises.

Trump a accusé Pékin de déprécier délibérément le yuan afin de bénéficier d’un avantage de prix injuste, car la devise plus faible rend les exportations chinoises moins chères sur les marchés internationaux.

2. Les Bons du Trésor US à 10 ans à l’honneur

En l’absence de rapports économiques importants aux États-Unis et avec le taux de rendement du Trésor américain à 10 ans atteignant presque son niveau le plus bas depuis trois ans, les marchés se concentreront sur une déclaration du président de la Fed de Chicago, Charles Evans, et une émission de titres du Trésor américain.

Les marchés examineront les déclarations d’Evans pour trouver des indices sur ses perspectives d’orientation future de la politique monétaire, après que son homologue de St. Louis, James Bullard, a déclaré mardi qu’il estimait que de nouvelles baisses de taux “pourraient être souhaitables” plus tard cette année.

Le Trésor américain devrait mettre aux enchères 27 milliards de dollars de billets à 10 ans, le rendement étant tombé à 1,66%, son plus bas niveau depuis octobre 2016.

3. Disney dégringole mais les contrats à terme américains évoluent en hausse

Les actions de Walt Disney (NYSE: DIS) ont chuté de près de 4% dans les échanges de préouverture, après avoir annoncé une baisse plus importante que prévu de leurs bénéfices trimestriels, la société continuant d’investir massivement dans des platesformes de médias numériques censées concurrencer Netflix (NASDAQ: NASDAQ:).

Disney a par ailleurs annoncé qu’elle proposerait une offre groupée de 13$ par mois pour ses trois services de diffusion en continu: Disney+, le service sportif ESPN+ et Hulu, à partir de novembre.

Malgré la baisse du prix de l’action de la composante Dow, les futures américains ont indiqué une ouverture légèrement plus élevée dans ce qui serait son deuxième jour de reprise après sa pire performance quotidienne en 2019.

Des bénéfices positifs publiés mardi après la clôture, de Hertz Global (NYSE: HTZ), Weight Watchers (NASDAQ: WW), Match Group (NASDAQ: NASDAQ:) et Microchip Technology (NASDAQ: MCHP) ont contribué à renforcer le sentiment du marché, en l’absence de nouveaux développements dans le différend commercial américano-chinois.

CenterPoint Energy Inc (NYSE: NYSE:), NRG Energy (NYSE: NRG) et Teva Pharma (NYSE: NYSE:) figurent parmi les sociétés publiant leurs résultats avant l’ouverture du marché, tandis que AIG (NYSE: NYSE:), Booking (NASDAQ: BKNG) et Fox (NASDAQ) : FOXA) vont publier après la fermeture du marché.

4. La Nouvelle-Zélande et l’Inde s’ajoutent à la liste des banques centrales mondiales qui assouplissent leur politique

Les décideurs politiques au niveau mondial ont été largement contraints d’injecter davantage de stimulants, alors que les craintes grandissaient sur la portée croissante du différend commercial entre les États-Unis et la Chine sur l’économie mondiale.

La banque centrale de la Nouvelle-Zélande (RBNZ) a choqué les marchés la nuit avec une réduction inattendue d’un demi-point de pourcentage des taux d’intérêt. La RBNZ a non seulement abaissé les taux à un niveau record de 1%, mais elle a également prévu la possibilité d’une réduction supplémentaire d’ici la fin de l’année, ce qui ferait passer la monnaie du pays à son plus bas niveau depuis 10 ans.

La Reserve Bank of India a quant à elle abaissé les taux d’intérêt pour une quatrième fois d’affilée en 2019, profitant d’une inflation modérée pour renforcer ses efforts afin de relancer une économie connaissant la croissance la plus lente depuis près de cinq ans.

5. Le Pétrole recule à cause des inquiétudes sur le commerce, en attendant les données des stocks de brut

Les prix du ont baissé en raison des craintes persistantes selon lesquelles le conflit commercial sino-américain en cours continuera de peser sur la croissance mondiale et de réduire la demande de brut.

Le marché sera centré sur les données hebdomadaires qui devraient montrer que les stocks de brut US ont chuté pour une huitième semaine consécutive.

Les données officielles du gouvernement de l’Energy Information Administration seront publiées à 16h30, alors que l’on prévoit une baisse des stocks de pétrole d’environ 3,3 millions de barils. Un rapport séparé de l’American Petroleum Institute indiquait une baisse de 3,4 millions de barils.

Laisser un commentaire