Top 5 des évènements clés à surveiller sur les marchés ce mardi

© Reuters.

Investing.com – Voici les cinq principaux dossiers à surveiller sur les marchés financiers le mardi 13 août:

1. Hong Kong et l’Argentine sous tensions géopolitiques

Les marchés sont restés centrés sur les tensions géopolitiques à Hong Kong et en Argentine et sur les signes croissants montrant que les tensions commerciales affectent la croissance mondiale.

Carrie Lam, leader de Hong Kong, a déclaré mardi que de nouvelles violences impliquant des manifestations pourraient pousser le territoire “sur la voie du non-retour”.

L’aéroport international de la plaque tournante financière asiatique a rouvert mardi après l’annulation de tous les vols lundi. Alors que le média du gouvernement chinois Global Times publiait des vidéos de la police armée populaire se réunissant à Shenzhen, une ville limitrophe de Hong Kong, la crainte de voir Pékin réagir à la contestation par des moyens militaires est toujours d’actualité.

Les nerfs semblaient tout sauf apaisés en Argentine, où une défaite stupéfiante du président Mauricio aux élections primaires de ce week-end a conduit les traders à une vente massive des actions, des devises et des obligations du pays, provoquant certaines spéculations sur le fait que l’Argentine pourrait à nouveau être sur le chemin du défaut.

2. Les bourses mondiales secouées par des tensions géopolitiques

Les bourses mondiales ont continué de reculer après les fortes pertes de la session précédente, les tensions géopolitiques accrues exacerbant les inquiétudes quant aux perspectives de croissance mondiale.

Après une baisse de près de 40% lundi dans le en Argentine, le de Hong Kong a mené la chute en Asie avec une baisse de 2%.

Les actions européennes ont évolué dans un environnement d’aversion au risque, avec les craintes suscitées par la politique italienne ne faisant qu’augmenter les inquiétudes. La campagne du président de la Ligue italienne, Matteo Salvini, en faveur d’élections anticipées a heurté des obstacles, les dirigeants parlementaires n’ayant pas réussi à décider quand le Sénat devrait débattre de sa motion de censure.

Les contrats à terme américains indiquent une ouverture en baisse à Wall Street, alors que des inquiétudes persistaient quant au fait que les États-Unis et la Chine ne parviendraient pas à une résolution rapide de leur guerre commerciale d’une durée d’un an.

3. Les obligations américaines sous surveillance pour un signal de récession plus fort

Les marchés obligataires américains se sont redressés dans un climat de crainte du risque, entraînant le sur les bons du Trésor à 10 ans près des plus bas de 2016 et le à des niveaux record.

L’écart entre le rendement sur le et le 10 ans est déjà inversé, considéré par certains comme un signe de récession imminente. Les analystes ont toutefois averti que les rendements obligataires pourraient être amenés à envoyer un signal encore plus fort d’un ralentissement économique si le rendement à 10 ans devenait inférieur au . Cet écart a atteint son plus bas niveau depuis 2007, oscillant autour de six points de base.

4. L’or marque un nouveau sommet de 6 ans et le yen se maintient près du sommet de 7 mois

Les valeurs refuges traditionnelles telles que l’or et le yen japonais ont été stimulées par la fuite des investisseurs du risque.

a continué à progresser, atteignant son plus haut niveau depuis septembre 2013.

Le planait autour des sommets de 7 mois, alors que les traders attendaient avec impatience les à 14h30.

5. Le pétrole chute avant le rapport de l’OPEP et les inventaires de l’API

Le a ralenti avant la publication du de l’OPEP, qui donnera un aperçu des perspectives de l’entente sur la demande et l’offre mondiales.

Les inquiétudes liées à la demande ont dominé le commerce du brut, les craintes d’un affaiblissement de l’économie mondiale assombrissant les perspectives du pétrole. Pour tenter de soutenir les prix, l’Arabie Saoudite, leader de facto de l’OPEP, étudie de nouveaux efforts pour réduire l’offre.

Les données hebdomadaires de l’Institut Américain du Pétrole sur les fourniront également des informations supplémentaires sur les approvisionnements en pétrole du pays.

– Reuters a contribué à ce rapport.

Laisser un commentaire