Top 5 des évènements clés à retenir sur les marchés ce vendredi

© Reuters.

Investing.com – La Fed poursuit ses efforts pour débloquer la plomberie du système financier, alors qu’une journée mondiale d’action sur le changement climatique pourrait générer des mesures de relance budgétaire attendues de longue date en Allemagne. Voici ce que vous devez savoir pour bien aborder les marchés financiers ce vendredi 20 septembre.

1. La Fed va-t-elle réparer la plomberie du marché ?

La Réserve fédérale mènera une autre opération repo journalière afin d’atténuer la tension actuelle sur les marchés américains du financement, alors que Wall Street s’inquiète de plus en plus du manque structurel de liquidités.

Le président de la Fed de New York, John Williams, devrait prendre la parole à 16h15, et pourrait ajouter des détails supplémentaires aux commentaires plutôt vagues du président Jerome Powell de mercredi, alors que la banque centrale semblait encore espérer que le problème soit résolu de lui-même dans quelques jours.

Le Wall Street Journal a annoncé que les responsables de la Fed avaient déjà accepté d’inscrire à l’ordre du jour de la réunion de politique générale du mois prochain une discussion sur l’extension du bilan de la Fed. On ne sait toujours pas quelle forme cela pourrait prendre. Eric Rosengren, l’un des deux faucons dissidents de la réunion de cette semaine, prendra également la parole à 17h20.

2. Manifestations climatiques à travers le monde

Une journée mondiale de manifestations contre le changement climatique aura lieu en prévision de l’Assemblée Générale des Nations Unies la semaine prochaine, attirant une foule nombreuse en Australie, en Inde, en Thaïlande et ailleurs.

Un certain nombre de sociétés et de gouvernements ont programmé des initiatives politiques pour coïncider avec les manifestations, notamment Amazon.com (NASDAQ: NASDAQ:), qui a dévoilé jeudi dernier des plans visant à réduire son empreinte carbone avec une commande de 100 000 véhicules de livraison électriques à la startup Rivian. La société avait dirigé une levée de fonds de 700 millions de dollars pour Rivian plus tôt cette année.

Par ailleurs, le gouvernement fédéral allemand devrait dévoiler un ensemble de mesures liées au climat, que certains qualifient de stimulus budgétaire déguisé. Il peut sembler étrange de dissimuler un plan de relance budgétaire, en particulier lorsque la Banque Centrale Européenne, l’OCDE et le FMI en réclament un, mais le parti de la chancelière Angela Merkel ne peut toujours pas se résoudre à renoncer à un engagement en faveur de budgets équilibrés qui les a aidés à gagner les trois dernières élections.

3. Wall Street devrait ouvrir en hausse

Les marchés boursiers américains sont sur le point de battre de nouveaux records, dans un contexte d’espoirs grandissants d’une issue positive dans le différend commercial entre les États-Unis et la Chine.

À 13h00, les contrats à terme sur progressaient de 0,3%, tandis que les contrats à terme étaient également en hausse de 0,3%, soit à moins de 1% de leur niveau record.

Toutefois, le marché obligataire continue de freiner. La courbe des rendements s’est à nouveau affaissée en raison de la tension persistante sur les marchés du financement. Le rendement des bons du Trésor à 10 ans n’est plus que de 2 points de base au-dessus de celui de 2 ans, mais les deux restent nettement en dessous du taux des bons du Trésor à 3 mois.

4. Nouvelles mitigées sur le commerce

Les pourparlers commerciaux entre des représentants de rang intermédiaire des États-Unis et de la Chine seraient en train de progresser, dans le but de préparer le terrain pour la reprise des négociations à un niveau plus élevé au début du mois prochain.

L’administration américaine a déclaré que les délégués chinois resteraient aux États-Unis la semaine prochaine pour visiter des zones agricoles, ajoutant des détails supplémentaires au ton positif. Malgré tout, on retient les commentaires du secrétaire américain au Commerce, Wilbur Ross, selon lesquels “c’est plus compliqué que juste acheter un peu plus de soja”.

Dans un autre registre, un conseiller du président Trump a estimé que des ne sont pas exclus si aucun accord n’est signé rapidement.

5. La Livre grimpe sur des espoirs sur le Brexit

La livre sterling a atteint un sommet de deux mois contre le dollar et un sommet de quatre mois contre l’euro, dans l’espoir qu’un Brexit désordonné puisse être évité après que le président sortant de la Commission Européenne, Jean-Claude Juncker, a déclaré à Sky News qu’un accord entre l’UE et le Royaume-Uni est possible.

Cependant, ici aussi, il subsiste des soupçons selon lesquels les espoirs sont en avance sur la réalité. Le Royaume-Uni n’est pas susceptible de présenter des propositions juridiquement contraignantes visant à sortir de l’impasse avant la conférence du Parti Conservateur à la fin du mois de septembre.

La Cour Suprême du Royaume-Uni devrait se prononcer la semaine prochaine sur la légalité de la décision du Premier ministre Boris Johnson de suspendre le parlement, une décision qui rend plus difficile pour les législateurs d’arrêter un Brexit sans accord par défaut.

Laisser un commentaire