Top 5 des évènements clés à retenir sur les marchés ce vendredi

© Reuters.

Investing.com – Voici les cinq principales choses que vous devez savoir sur les marchés financiers le vendredi 2 août:

1. Pékin répond à Trump sur les tarifs

Pékin s’est engagée vendredi à mettre en place des représailles si les États-Unis confirmaient des droits de douane supplémentaires sur le reste des importations chinoises.

La porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Hua Chunying, a déclaré que la Chine prendrait les “contre-mesures nécessaires”, bien qu’elle n’ait pas fourni de détails sur la réponse prévue.

La réaction de Pékin intervient après que le président américain Donald Trump a annoncé qu’il appliquerait un tarif de 10% sur 300 milliards de dollars supplémentaires de marchandises chinoises à compter du 1er septembre.

L’annonce de Trump, qui a eu lieu un jour après que les négociateurs américains et chinois aient conclu une réunion à Shanghai sans signes de progrès significatifs, met fin à une trêve dans la guerre commerciale déclenchée en juin et pourrait encore perturber les chaînes d’approvisionnement mondiales.

2. Le rapport NFP sur l’emploi américain à suivre

L’économie américaine devrait avoir créé moins d’emplois en juillet que le mois précédent, reflétant un ralentissement de l’économie sous l’influence des conflits commerciaux et la disparition progressive des mesures de relance budgétaire qui ont soutenu la croissance en 2018.

Le rapport NFP, qui doit être publié à 14h30, devrait annoncer 164 000 emplois crées en juillet, le taux de chômage restant à 3,7%.

Certains traders craignent qu’un rapport plus fort ne rende plus difficile pour la Réserve fédérale de continuer à baisser les taux d’intérêt, à la suite des commentaires du président Jerome Powell plus tôt cette semaine, exprimant son scepticisme quant à la nécessité d’une politique monétaire plus souple.

Les analystes ont commenté que les lectures récentes de la confiance des consommateurs étaient solides, créant un certain risque à la hausse par rapport au consensus.

Toujours à l’ordre du jour, les données commerciales de juin seront publiées en même temps, tandis que les commandes d’usine de juin et la révision de la confiance des consommateurs de l’Université du Michigan pour juillet seront publiées à 16h00.

3. Les marchés boursiers reculent face aux menaces tarifaires, les valeurs refuges en hausse

Une forte baisse à Wall Street hier s’est répercutée sur les actions mondiales alors que les inquiétudes suscitées par l’augmentation des droits de douane américains sur les produits chinois ont nui à l’appétit pour le risque et alimenté la demande pour des valeurs refuges.

Les marchés boursiers d’Asie et d’Europe ont reculé, tandis que les contrats à terme américains ont prolongé les pertes de jeudi, avant les bénéfices des grandes compagnies pétrolières et le rapport sur l’emploi américain.

L’or a bondi de plus de 1%, oscillant autour de 1 450$, tandis que les monnaies refuges telles que le yen ou le franc suisse ont progressé par rapport au dollar américain, et que la demande en obligations a poussé le rendement du Trésor américain à 10 ans à son plus bas niveau depuis 2016.

4. Exxon et Chevron (NYSE:) doivent publier leurs bénéfices

Les sociétés pétrolières majeures, Exxon Mobil (NYSE: NYSE:) et Chevron (NYSE: CVX) seront à l’honneur, car elles publient leurs résultats trimestriels avant la cloche d’ouverture.

Les résultats d’Exxon seront probablement freinés par la baisse des performances de son segment raffinage après que la société a annoncé des marges plus étroites dans son secteur de la chimie, une tendance déjà évidente dans les rapports de grandes sociétés européennes telles que Royal Dutch Shell (LON: AS:).

Chevron (NYSE: CVX) publiera ses premiers chiffres trimestriels depuis l’échec de son offre d’achat sur Anadarko (NYSE: NYSE:). L’augmentation de la production devrait compenser la faiblesse de ses activités en aval, qui comprennent les activités de raffinage.

5. Trump s’apprête à faire une déclaration sur le commerce avec l’UE

Le programme du jour de Trump comprend «une annonce sur le commerce avec l’UE» à 19h45, bien qu’aucun détail de ce que cela implique n’a été précisé.

Bloomberg a toutefois cité des personnes proches du dossier ayant déclaré que Trump annoncerait officiellement un accord pour une ouverture de l’Union Européenne à davantage d’exportations de viande bovine.

Le représentant américain du commerce Robert Lighthizer et l’ambassadeur de l’UE aux États-Unis signeront ensuite l’accord lors d’une cérémonie officielle qui, selon les sources de Bloomberg, visait à montrer les progrès accomplis dans l’agenda commercial bilatéral.

Cela représenterait un changement de ton par rapport aux dernières semaines, au cours desquelles le président Trump avait menacé de hausser les droits de douane sur le vin français en réponse à une nouvelle taxe française sur les géants du numérique, en plus de réitérer les anciennes menaces de droits de douane sur les automobiles européennes.

– Reuters a contribué à ce rapport.

Laisser un commentaire