Pourquoi Trump et la Chine veulent acheter le Groenland?

© Reuters.

réelle est inconnue.

La Chine voudrais elle aussi acheter le Groenland

La Chine, qui est engagée dans une guerre commerciale avec les États-Unis, s’est elle aussi montrée intéressée par le développement d’une “Route de la soie polaire” du commerce à travers les voies maritimes de l’Atlantique Nord. La Chine a proposé de construire de nouveaux aéroports et des installations minières au Groenland en 2018, mais a finalement retiré sa candidature.

Le sujet est en effet sensible, et pourrait même s’inviter dans les relations commerciales Chine-USA à terme en irritant les stratèges américains.

D’ailleurs, un rapport du Pentagone a averti plus tôt cette année que “la recherche civile pourrait soutenir une présence militaire chinoise renforcée dans l’océan Arctique, ce qui pourrait inclure le déploiement de sous-marins dans la région pour dissuader les attaques nucléaires “.

Les Etats-Unis disposent déjà d’une présence au Groenland

Il est également intéressant de relever que les États-Unis et le Groenland ont conclu un accord depuis la Seconde Guerre mondiale pour accueillir les ressources militaires américaines sur l’île. La base aérienne de Thule opère en effet depuis 1943 au Groenland et dispose d’un système d’alerte et de défense contre les missiles.

L’administration de Trump n’est d’ailleurs pas la première à étudier un potentiel achat de l’île. Le président Harry Truman avait en effet exprimé son désir d’acquérir l’île en 1946 pour 100 millions de dollars en or, et on peut trouver trace de tentatives antérieures d’acheter l’île remontant à 1867.

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Laisser un commentaire