Netflix va perdre la bataille du streaming face à Disney selon un analyste

© Reuters.

Investing.com – L’industrie du streaming, actuellement largement dominée par Netflix (NASDAQ:), va être bouleversée par l’arrivée de Disney sur ce marché d’ici quelques mois.

Et alors que Disney vient à peine de dévoiler les tarifs de son offre lors de la publication de ses résultats trimestriels mardi, il semble qu’il soit pour l’instant trop tôt pour savoir si Disney va gagner la bataille qui s’annonce, bien qu’il soit à peu près sûr que l’arrivée de ce géant va porter un coup à Netflix.

Mais bien que l’offre de Disney a à pein été dévoilée, Laura Martin, analyste chez Needham, estime que les tarifs agressif du service Disney+ (6,99 $ par mois) et d’une offre groupée de Disney+, ESPN+ et Hulu pour 12,99 $ par mois font que la bataille pourrait être gagnée d’avance.

Les deux offres, qui feront leurs débuts le 12 novembre semblent en effet alléchantes, avec une gamme de contenus composée des super-héros Marvel, des films d’animation Pixar, de l’univers “Star Wars”, et de films et séries télévisées Disney.

“Nous prévoyons que Disney gagnera (et que Netflix perdra) la bataille de la vidéo sur demande par abonnement aux Etats-Unis”, a écrit Martin dans une note d’analyse publiée hier.

“Les consommateurs américains devraient se montrer réticents à ajouter un abonnement de streaming supplémentaire” à leurs factures mensuelles, explique-t-elle, concluant que “cela implique que les 20 à 30 millions d’abonnements américains prévus par Disney d’ici 2024 proviendront principalement des 60 millions d’abonnements américains de Netflix”.

Il faut aussi souligner que Netflix va également subir la concurrence du nouveau service de streaming Apple (NASDAQ:) TV+, qui sera lancé dans le courant de l’année, ainsi que celle des nouveaux venus AT&T (NYSE:) et Comcast (NASDAQ:) en 2020.

Et bien que ces futurs concurrents semblent représenter une menace bien moins importante pour Netflix que Disney, cela va ajouter un poids supplémentaire sur les épaule du géant du streaming, qui jusqu’à maintenant régnait en maître seul sur son marché…

Or, les finances fragiles de Netflix, qui doit sans cesse effectuer des investissements massifs pour renouveler son catalogue de contenus maison ne laissent pas de place à l’erreur, et une chute trop importante des abonnements pourrait très concrètement mettre en danger l’avenir de la société. C’est d’autant plus vrai que les récents résultats trimestriels de Netflix ont déjà laissé paraître une certaine faiblesse des abonnements, alors qu’aucun concurrent sérieux ne fait actuellement face à la société sur son marché.

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Laisser un commentaire