Moscou et Kiev ont échangé 70 prisonniers

© Reuters. MOSCOU ET KIEV ONT ÉCHANGÉ DES PRISONNIERS

MOSCOU/KIEV (Reuters) – La Russie et l’Ukraine ont échangé samedi 70 prisonniers – 35 de chaque côté -, une initiative attendue de longue date et susceptible de contribuer au réchauffement des relations entre Moscou et Kiev.

Un avion russe transportant des prisonniers retenus par les autorités ukrainiennes a quitté Kiev ce samedi tandis qu’un appareil ukrainien faisait le chemin inverse au départ de Moscou.

Cet échange pourrait constituer une première étape vers une relance des discussions entre les deux pays en conflit depuis l’annexion en 2014 de la Crimée par la Russie et le déclenchement dans la foulée d’une insurrection séparatiste dans l’est de l’Ukraine.

Parmi les détenus échangés figurent les 24 marins ukrainiens emprisonnés en Russie depuis que leur navire est entré, selon Moscou, dans les eaux territoriales russes, ce que Kiev a toujours réfuté.

Les Ukrainiens ont de leur côté renvoyé Volodimir Tsemakh, un ancien commandant séparatiste soupçonné d’être impliqué dans le crash du vol MH17 de Malaysia Airlines dans l’est de l’Ukraine en juin 2014, qui avait fait 298 morts.

Le président ukrainien Volodimir Zelenski accueilli ses compatriotes sur le tarmac de l’aéroport de Kiev avant de déclarer que tout devait être fait pour “mettre fin à cette horrible guerre”.

Le président américain Donald Trump a félicité les deux parties sur Twitter (NYSE:), ajoutant que ce geste était “peut-être un premier pas de géant vers la paix.”

Le ministre français des Affaires étrangères a également fait part de sa satisfaction, saluant dans un communiqué “un geste qui témoigne de la volonté de la Russie et de l’Ukraine de renouer le dialogue”.

“Il contribuera à rétablir une atmosphère de confiance entre les parties dans le cadre des négociations en format Normandie”, a ajouté Jean-Yves le Drian en référence aux pourparlers entre l’Ukraine, la Russie, la France et l’Allemagne sur la question ukrainienne.

Le président Emmanuel Macron a émis le souhait qu’un sommet en “format Normandie” soit organisé dans les prochaines semaines.

Ce conflit sera au menu du conseil de coopération franco-russe sur les questions de sécurité, auquel Jean-Yves Le Drian participera lundi à Moscou aux côtés de la ministre des Armées, Florence Parly.

(Anton Zverev et Natalia Zinets, Nicolas Delame et Elizabeth Pineau pour le service français)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Laisser un commentaire