Les “dérives” de la filière nucléaire sont inacceptables, dit Le Maire


PARIS (Reuters) – L’Etat ne peut accepter les “dérives mois après mois, année après année” dans la filière nucléaire française, a déclaré dimanche Bruno Le Maire à l’adresse des dirigeants d’EDF (PA:).

Invité du “Grand Jury” RTL-LCI-Le Figaro, le ministre de l’Economie et des Finances a dénoncé des “dérives inacceptables” après l’annonce par l’électricien français d’une facture plus élevée que prévu pour le chantier de la centrale nucléaire d’Hinkley Point, en Angleterre.

“Nous ne pouvons accepter ces dérives dans la filière nucléaire française”, a-t-il souligné.

“Je ne peux pas accepter que le nucléaire soit un Etat dans l’Etat”, a-t-il poursuivi, précisant qu’il disposerait le 31 octobre des conclusions de l’audit qu’il a demandé sur la filière nucléaire. “Je veux la transparence et la vérité”.

“Nous n’accepterons pas ces dérives mois après mois, année après année”, a insisté le ministre.

(Sophie Louet)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Laisser un commentaire