Les cours du pétrole chutent à New York, -7,9% pour le WTI

NEW YORK, 1er août (Reuters) – Les cours du pétrole ont plongé jeudi sur le marché new-yorkais Nymex après l’annonce par le président Donald Trump de droits de douane sur les 300 milliards de dollars (270 milliards d’euros) d’importations chinoises non encore taxées aux Etats-Unis.

Le contrat septembre sur le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) a chuté de 4,63 dollars, soit 7,90%, à 53,95 dollars le baril et le Brent de mer du Nord a lâché 4,55 dollars ou 6,99% à 60,50 dollars.

Le WTI, tombé en séance jusqu’à 54,67 dollars, n’avait plus subi une telle baisse en pourcentage depuis février 2015. Le Brent a testé quant à lui les 60 dollars, un seuil qu’il n’a plus enfoncé depuis le 13 juin dernier, avec un plus bas du jour à 60,02.

Les cours du brut, qui restaient sur cinq séances de hausse, avaient déjà débuté la journée en baisse en réaction au discours moins accommodant qu’espéré de la Réserve fédérale la veille, après l’annonce d’une première baisse de taux en dix ans.

Leur recul s’est ensuite nettement accéléré en réaction au tweet du président Trump tombé à une heure de la clôture.

“La guerre commerciale USA-Chine a fortement dégradé les perspectives pour la demande mondiale d’énergie et cela ne va qu’ajouter aux inquiétudes. Clairement, la guerre commerciale est loin d’être finie”, commente John Kilduff, associé chez Again Capital Management. (Devika Krishna Kumar, Véronique Tison pour le service français)



Laisser un commentaire