Le pétrole termine en baisse à New York

6 août (Reuters) – Les cours du pétrole ont terminé en baisse mardi sur le Nymex avec un Brent qui reste proche d’un plus bas de sept mois autour de 60 dollars le baril car les tensions commerciales continuent de prélever leur tribut sur le marché pétrolier.

Le Brent a perdu plus de 9% en l’espace d’une semaine en raison des dernières escarmouches commerciales entre Pékin et Washington, cependant que la baisse du yuan en deçà des sept dollars a valu à la Chine de se faire accuser par les Etats-Unis de manipulation monétaire.

Le contrat de septembre sur le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) a perdu 1,06 dollar, soit 1,94%, à 53,63 dollars le baril.

L’échéance d’octobre sur le Brent de Mer du Nord a cédé 87 cents (1,45%) à 58,94 dollars.

Le marché attend comme à l’habitude deux statistiques hebdomadaires des réserves américaines. Celle de l’Institut américain du pétrole (API) qui paraîtra aujourd’hui à 20h30 GMT puis celle de l’Energy Information Administration (EIA) le lendemain.

Les analystes interrogés par Reuters anticipent une huitième semaine consécutive de contraction des stocks de brut américains.

Dans l’intervalle, l’EIA a abaissé mardi sa prévision de croissance de la demande pétrolière mondiale pour cette année de 70.000 barils par jour (bpj), à 1,00 million de bpj.



Laisser un commentaire