Le Bitcoin se renforce, alors qu’Apple affirme étudier les crypto-monnaies

© Reuters.

Investing.com – Le progresse depuis hier soir, mais reste pour l’instant contenu dans le range de consolidation 10.400$ – 10.800$ qui domine depuis mardi.

Pour que la hausse se confirme, une cassure au-dessus de 10.800$-11.000$ semble donc nécessaire, et dans ce cas, le seuil psychologique de 12.000$ sera sans doute le premier objectif.

A la baisse, c’est sous 10.250$ envrion que l’on pourra considérer que les vendeurs prennent plus franchement le contrôle des échanges. On tiendra également compte du seuil psychologique clé de 10.000$, dont la cassure confirmerait un biais baissier.

Apple (NASDAQ:) s’intéresse aux crypto-monnaies

En ce qui concerne l’actualité récente, on notera qu’une grande partie de l’attention de l’industrie aujourd’hui se concentre sur le géant Apple qui s’intéresserait aux crypto-monnaies. Jennifer Bailey, vice-présidente d’Apple Pay, a en effet déclaré à CNN Business qu’Apple “observe les crypto-monnaies”.

“Nous pensons qu’il a un potentiel intéressant à long terme, mais nous nous concentrons principalement sur ce que les clients utilisent aujourd’hui… et nous en sommes satisfaits “, a déclaré Bailey.

Si Apple met un pied dans l’univers des crypto-monnaies, ce serait “un coup de pouce majeur pour le marché”, a déclaré Dan Ives, un analyste chez Wedbush Securities.

TokenAnalyst et Jack Dorsey invitent à la prudence

Cependant, d’un autre côté, l’intérêt du marché pour la cryptographie pourrait être en baisse, comme l’a suggéré TokenAnalyst, qui analyse les données du marché des crypto-monnaies.

Sid Shekhar, co-fondateur de TokenAnalyst, a déclaré observer “un manque d’intérêt des détaillants en général actuellement pour le crypto”.

La veille, le PDG de Twitter (NYSE:) et de Square (NYSE:), Jack Dorsey avait déclaré qu’il est encore trop tôt pour considérer le Bitcoin comme une devise.

“Ce n’est pas une monnaie fonctionnelle. Les variations le rendent plus proche d’un actif d’investissement équivalents à l’or. Ce que nous devons faire, c’est rendre la crypto-monnaie plus utilisable et accessible, mais ce n’est pas encore le cas”, a déclaré Dorsey à l’Australian Financial Review dans une interview.

Lagarde prône l’ouverture aux crypto-monnaies

Enfin, on notera que Christine Lagarde, qui dirige le Fonds Monétaire International, a déclaré que les banques centrales et les régulateurs mondiaux devraient être plus ouverts aux innovations telles que la crypto-monnaie, tout en notant qu’elles devraient protéger les consommateurs.

“Dans le cas des nouvelles technologies – y compris les monnaies numériques -, cela signifie être attentif aux risques en termes de stabilité financière, de vie privée ou d’activités criminelles, et de veiller à ce qu’une réglementation appropriée soit en place pour orienter la technologie vers le bien public”, a déclaré Lagarde, qui sera bientôt présidente de la Banque Centrale Européenne.

«Mais cela signifie également reconnaître les avantages sociaux plus larges de l’innovation et leur permettre de se développer», a-t-elle ajouté.

Laisser un commentaire