La Fed abaisse ses taux comme prévu, mais se montre très divisée pour la suite

© Reuters.

Investing.com – La Réserve Fédérale américaine a comme prévu annoncé une baisse des taux d’intérêt de 0.25% ce mercredi, mais a offert peu d’indications que d’autres réductions sont à prévoir.

Bien que le FOMC n’ait pas signalé d’autres baisses de taux, des divisions subsistent entre les différents décideurs politiques. Trois présidents de la Fed – Esther George de Kansas City, Eric Rosengren de Boston et James Bullard de Saint-Louis – ont tous voté contre la décision. George et Rosengren ont dit qu’ils préféraient que le taux reste stable, tandis que Bullard a préconisé une réduction de 50 points de base.

Il s’agit du plus grand nombre de dissidences lors d’une décision de la Fed depuis décembre 2014.

La déclaration de politique ne présentait presque aucune différence par rapport à l’énoncé de juillet. Le comité a de nouveau cité “les répercussions de l’évolution de la conjoncture mondiale sur les perspectives économiques ainsi que les pressions inflationnistes modérées” comme étant la principale raison de la baisse de taux.

Quant à son évaluation de l’économie, la Fed a modifié son langage pour indiquer que les dépenses des ménages “augmentent à un rythme soutenu” alors que “les investissements fixes des entreprises et les exportations ont diminué”.

En ce qui concerne le graphique “dot plot” des attentes individuelles des membres de la Fed en termes de taux, cinq membres ont estimé que le FOMC n’aurait pas dû baisser les taux, cinq ont approuvé la baisse de taux de 25 points de base, et sept préconisent au moins une autre baisse de taux avant la fin de l’année.

Enfin, les prévisions de croissance ont été rehaussées depuis la dernière mise à jour du mois de juin. La Fed voit maintenant le PIB augmenter à un rythme de 2,2 % cette année, contre 2,1 % en juin. Les projections d’inflation sont restées de leur côté inchangées à 1,8 % pour 2019 et à 2,5 % à long terme.

Sur les marchés, on notera que le Dollar affiche une réaction légèrement haussière face à ces chiffres, comme on peut notamment le voir avec une baisse de la paire .

Les indices américains reculent, comme on le voit sur le et le .

Globalement, on peut donc considérer que les décisions et projections de la Fed ont été jugées plus hawkish que prévu.

Les investisseurs tournent désormais leur regard vers la conférence de presse du patron de la Fed Jerome Powell, qui pourrait comporter de plus amples précisions potentiellement influentes sur les marchés.

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Laisser un commentaire