La Chine “laisse tomber” les USA en ne tenant pas ses engagements selon Trump

© Reuters.

Investing.com – Le président américain Donald Trump vient de tweeter au sujet de la Chine, avec des propos qui soulignent une fois de plus que les deux grandes puissances éocnomiques mondiales sont encore loin de parvenir à un accord commercial.

Le président US a en effet déclaré :

“La Chine nous laisse tomber en n’ayant pas acheté les produits agricoles qu’ils s’étaient engagés à acheter”. Le président US a toutefois ajouté espérer voir ces achats commencer bientôt.

Cependant, ces achats pourraient ne pas intervenir si tôt que Trump l’espère… En effet, la Chine a été claire sur le fait qu’elle n’achetera pas davantage de produits agricoles US tant que le bannissement de Huawei n’aura pas été levé.

Lors de la rencontre Trump-Xi de la fin du mois de juin lors du sommet du G20 au Japon, le président US s’était engagé à assouplir les sanctions qui pèsent sur Huawei, mais il semble trainer le pied.

Après tout, difficile de justifier une levée du bannissement, après l’avoir justifié en clamant haut et fort que la sécurité nationale des Etats-Unis était en jeu…

Cependant, le ministère américain du commerce, qui supervise les restrictions imposées aux entreprises américaines qui fournissent de la technologie à Huawei, a présenté ses plans pour mettre en œuvre l’annonce faite par le président américain Donald Trump lors du G20.

Wilbur Ross, secrétaire au Commerce, a en effet récemment précisé que le département “délivrera des licences là où il n’y a pas de menace à la sécurité nationale américaine”.

Huawei doit restere toutefois sur la liste des entités, qui interdit toujours aux entreprises américaines de lui fournir de la technologie, mais avec des exceptions pour résumer.

“Dans ces limites, nous essaierons de nous assurer que nous ne nous contenterons pas de transférer des revenus des États-Unis vers des entreprises étrangères. Huawei lui-même demeure inscrit sur la liste des entités, et l’annonce ne change pas la portée des articles nécessitant des licences du ministère du Commerce, ni la présomption de refus “, a déclaré M. Ross.

On peut donc estimer qu’il est loin d’être garanti que cela suffise à la Chine pour avancer elle aussi de son côté dans l’amélioration des relations Chine-USA en achetant davantage de produits agricoles US.

C’est d’autant plus vrai que compte tenu les , les dérogations dans le bannissement de Huawei devraient se révéler limitées et accordées au compte goutte, pour des échanges qui ne devraient concerner que des technologies non stratégiques.

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Laisser un commentaire