Hong Kong: Les manifestants demandent à Trump de “libérer” la ville

© Reuters.

Investing.com – Malgré l’ qui avait mis le feu aux poudres, les manifestations se poursuivent à Hong Kong, les autres demandes des manifestant n’ayant pas été satisfaites.

Mais les événements ont pris une tournure inattendue dimanche, avec des manifestants qui se sont rassemblés au consulat américain pour demander de l’aide afin d’instaurer la démocratie dans cette ville sous contrôle chinois, avant d’être dispersés par la police de Hong Kong à grands renforts de gazs lacrymogènes.

Les manifestants brandissent des drapeaux américains

Des milliers de manifestants ont chanté l’hymne national américain et ont appelé le président américain Donald Trump à ” libérer ” la ville.”Se battre pour la liberté, se tenir aux côtés de Hong Kong “, criaient-ils avant de remettre les pétitions au consulat des États-Unis. “Résistez à Pékin, libérez Hong Kong.”Le secrétaire américain à la Défense, Mark Esper, a exhorté samedi la Chine à faire preuve de retenue à Hong Kong, qui est revenue au pouvoir chinois en 1997.Le mois dernier, le président Trump lui même avait demandé à la Chine de régler “humainement” le problème à Hong Kong.Face aux événements du weekend dernier et à l’affront lié de la demande d’aide aux Etats-Unis de la part des manifestants, la réaction du gouvernement central de Pékin ne s’est pas fait attendre.

Pékin continue de faire preuve de fermeté

Les médias d’Etat chinois ont en effet rappelé ce lundi que Hong Kong est une partie inséparable de la Chine et que toute forme de sécessionnisme ” sera écrasée “.

Le quotidien China Daily a déclaré que le rassemblement de dimanche à Hong Kong était la preuve que les forces étrangères étaient derrière les manifestations, qui ont commencé à la mi-juin, et a averti que les manifestants devraient “cesser de mettre à l’épreuve la patience du gouvernement central”…

Quelle influence sur la guerre commerciale Chine-USA?

Après que la Chine et les Etats-Unis aient annoncé la semaine dernière avoir trouvé un accord pour une rencontre au mois d’octobre, la situation à Hong Kong constitue une menace qui pourrait à tout moment faire reculer les fragiles espoirs d’amélioration des relations Chine-USA.

En effet, il sera très difficile pour Trump pour plusieurs raisons de signer un quelconque accord avec la Chine si le gouvernement de Pékin finit par réprimer violemment les manifestations à Hong Kong.

Non seulement l’opinion publique américaine serait très critique, remettant en question les chances réélection de Trump, mais il est aussi évident que même si Trump consentait à un accord avec la Chine magré une éventuelle répression violente à Hong Kong, le Congrès, actuellement à majorité démocrate, refuserait sans doute de valider l’accord.

De plus, les accusations chinoises d’ingérence US dans la situation à Hong Kong pourraient également susciter un regain de tension entre les deux pays, qui ont déjà eu bien du mal à s’accorder sur le simple fait de se rencontrer le mois prochain…

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Laisser un commentaire