GPS de marché

Pas de météo, mais plutôt un GPS. Sur le registre météo, c’est le calme plat, en témoigne la volalité (VIX à 13) qui est trop basse au regard des événements.
Évenements ou plutôt nouvelles économiques. Nous sommes passés en l’espace de quelques mois du doute à la certitude avec les premiers nuages à l’horizon.

Les chiffres macros sont mauvais et on ose à peine parler de récession, mais faut bien dire que la croissance n’est plus là et ce presque partout dans le monde. On pourrait objecter que la Chine reste en croissance, mais il convient de comprendre que l’on touche les plus bas depuis vingt ans.
Les risques sont nombreux: dettes,  croissance, …

Où va-t on ? A court terme, le marché revient visiter les plus hauts de fin d’année car il reste des acheteurs, par les ETF notamment.

Nous avons la conviction forte qu’ à long terme, nous allons corriger les 10 dernières années.

Vu le contexte sur l’ensemble des marchés actions, il ne faut surtout pas acheter mais avoir des positions vendeuses même si on  est négatif pour l’instant.
Personne ne sait quand cela va dégringoler: ce soir ou avant l’été et peut-être sur un événement anodin.

Les matières premières offrent un beau réservoir de trading: Achat sur l’or, le Gaz naturel, mais bientôt vente sur le pétrole, le palladium …

A bientôt !

 

 

Laisser un commentaire