EUR/USD: Le sort de l’Euro dépend largement de la réunion de la BCE cette semaine

© O Financista.

Investing.com – La paire a progressé tout au long de la semaine dernière, avant de fléchir vendredi, les traders ayant évité de s’engager trop fortement à la hausse avant la réunion de la BCE de cette semaine, qui devrait donner lieu à une baisse de taux.

Tous les regards se tournent vers la BCE cette semaine

La décision de la BCE, et les détails du discours de son patron Mario Draghi, seront en effet sans aucune doute les événements les plus critiques pour l’Euro cette semaine.

A ce propos, on notera que dans une note publiée aujourd’hui, les analystes de Danske Bank notent :

“Nous nous attendons à ce que la BCE annonce une baisse de 20 points de base du taux de dépôt et à ce que les forward guidance restent inchangées, avec également une reprise sur 12 mois du QE à raison de 45-60 milliards d’euros par mois, tout en reconnaissant les risques à la baisse”.

Cependant, on notera que la banque affiche ici un avis assez tranché. D’autres analystes estiment que la BCE se contentera d’une baisse de taux de 10 points de base, et nombreux sont ceux qui doutent que la BCE relance le QE, tout du moins dès maintenant.

Ainsi, et compte tenu du fait que le marché est déjà presque sûr que la BCE abaissera le taux de dépôt d’au moins 0.10%, il n’est pas exclu que l’Euro remonte face aux annonces de la banque centrale, si les attentes du marché ne sont pas excédées.

ING (AS:) envisage une chute de l’EUR/USD à 1.07

De son côté, la banque ING s’est davantage concentrée sur les conséquences de la guerre commerciale sur l’EUR/USD dans sa note d’analyse publiée aujourd’hui, annonçant un abaissement de son objectif de cours sur l’Euro :

“La poursuite de la détérioration des relations commerciales entre les États-Unis et la Chine entraînera une baisse de l’euro. Mais il existe également un risque non négligeable que les États-Unis imposent, ou du moins menacent d’imposer des droits de douane sur les exportations de la zone euro. De tels tarifs devraient peser sur l’euro.”

La banque prévoit donc désormais une baisse de l’EUR/USD à 1.07 à horizon 3 mois, avant une remontée à 1.13 à horizon 12 mois.

Facteurs techniques à surveiller à court terme sur l’Euro-Dollar

D’un point de vue graphique, le fait marquant de la semaine dernière est le fait que la paire EUR/USD ait confirmé une ligne de tendance baissière visible depuis le 13 août, et qui est à considérer comme une résistance immédiate (actuellement à 1.1065).

Cependant, une cassure au-dessus de 1.11 semble nécessaire pour considérer que les chances de baisse diminuent. Au delà, 1.1160-65 et 1.12 seront le sprochaines résistances clés à surveiller.

A la baisse, les moyennes mobiles 100 et 200 heures forment un support immédiat vers 1.1020, juste avant le seuil psychologique majeur de 1.10.

Sous ce seuil, la domination des vendeurs serait confirmée, et une chute vers les récents creux annuels de la zone de 1.0925 serait envisageable.

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Laisser un commentaire