EUR/USD: La tendance reste baissière sur l’Euro, avant une semaine très chargée

© O Financista. La tendance reste négative sur la paire EUR/USD au début d’une semaine très chargée

Investing.com – La semaine dernière a été comme la précédente placée sous le signe de la baisse pour la paire , avec un nouveau creux annuel à 1,1113 vendredi.

Rappelons que l’Euro-Dollar avait essentiellement souffert de la fermeté du Dollar, une fermeté qui a été remise en question vendredi avec un .

La croissance avait en effet dépassé le consensus, mais les chiffres de l’inflation liés au PIB () s’étaient révélés très décevants.

De plus, la structure de la croissance US au T4, qui repose largement sur les stocks et le commerce international, laisse penser qu’un rattrapage négatif est à prévoir pour le prochain trimestre.

Au final, malgré une croissance de 3,2% au T1 2019 contre 2,3% anticipé, le Dollar avait chuté face à la publication de vendredi, permettant à EUR/USD de regagner un peu de terrain.

Notons également que l’agence de notation S&P a confirmé vendredi la notation de la dette de l’Italie à BBB avec perspective négative, une décision largement anticipée qui n’a pas influencé les échanges sur le Forex.

D’aileurs, l’EUR/USD semble également ignorer l’issue des éléctions qui ont eu lieu ce weekend en Espagne, alors qu’elle annonce une période d’instabilité politique dans la péninsule ibérique.

D’un point de vue graphique, la tendance de fond reste très nettement négative, et un retour de la baisse semble à ce stade être le scénario le plus probable, tout du moins tant que la paire EUR/USD ne repasse pas au-dessus de 1,12.

En cas de nouvelles pertes cette semaine, les deux premiers supports importants à surveiller se situent à 1,11 et 1,10. Notons d’ailleurs que la banque Goldman Sachs (NYSE:) a émis hier soir une note indiquant un objectif à 1,10 sur la paire EUR/USD à court terme.

A la hausse, la moyenne mobile 100 heures actuellement située vers 1.1175 est la première résistance importante, avant le seuil psychologique de 1.12, puis 1,1230, 1, 1260-65, 1,13, 1,1330, 1,1360 et 1,14.

En ce qui concerne l’actualité du jour, le calendrier économique sera assez léger, avec uniquement les du mois de mars.

Il faut toutefois noter que le reste de la semaine sera bien plus chargé, avec le PIB du T1 de la Zone Euro demain, la réunion de la Fed mercredi soir, et le rapport NFP vendredi après-midi, pour ne citer que les événements les plus importants.

Par conséquent, sauf surprises, une certaine dose d’attentisme est à prévoir ce lundi sur l’Euro-Dollar, avant les événements les plus importants de la semaine.

Laisser un commentaire