CYBERGUN

31 juillet 2019.

CYBERGUN, acteur mondial du tir de loisir, présente ses résultats annuels de l’exercice 2018 clos le 31 mars 2019.

ANALYSE DES RÉSULTATS

Normes IFRS – en MEUR 2017 2018
Chiffre d’affaires annuel 32,0 28,2
Marge brute 8,6 7,9
% du chiffre d’affaires 26,8% 27,9%
Résultat opérationnel courant -1,8 -2,8
Résultat opérationnel -8,0 -8,6
Coût de l’endettement financier net -0,4 -0,5
Autres produits et charges financiers -2,2 -0,2
Impôts -0,7 -0,0
Résultat net de la période -11 ,2 -9,4

Le chiffre d’affaires du groupe CYBERGUN pour l’exercice 2018 s’établit à 28,2 MEUR contre 32,0 MEUR pour l’exercice précédent, dans un contexte de contraction du marché historique de l’AirSoft en France et de montée en puissance progressive de l’activité Militaire. Les marges de manœuvre financière restreintes de la société au 1er semestre ont également réduit sa capacité à saisir toutes les opportunités de marché, notamment en raison d’un niveau de stock limité.

La marge brute de l’exercice 2018 ressort à 7,9 MEUR, soit 27,9% du chiffre d’affaires. Ce taux, en amélioration de plus d’1 point en 1 an, traduit notamment l’impact bénéfique du déploiement sur le segment Militaire, structurellement mieux margé.

Le résultat opérationnel courant de l’exercice 2018 est de -2,8 MEUR contre -1,8 MEUR pour l’exercice 2017. Le retour à l’équilibre hors de France a été masqué par le manque de volume sur le marché domestique qui ne permet pas aujourd’hui d’absorber une structure de coûts désormais stabilisée (cf. analyse par région). La société a notamment réduit de 12% sa masse salariale et stabilisé ses charges externes. Le retour à la profitabilité opérationnelle passera par la croissance des volumes attendue dès cette année.

Après prise en comptes des autres produits et charges opérationnels et des dépréciations d’écarts d’acquisition, en réduction globale de 0,3 MEUR sur un an, le résultat opérationnel ressort à -8,6 MEUR.

La société étudie la possibilité de procéder à une réévaluation de ses licences et marques qui, selon l’appréciation du management, ne sont pas valorisés selon leur véritable réalité économique.

Le résultat net de l’exercice s’améliore de 19% et s’établit à -9,4 MEUR.

PERFORMANCE PAR RÉGION

L’analyse de la performance opérationnelle par région permet de mettre en lumière le redressement effectif des Etats-Unis et du Reste du Monde, qui tirent profit d’un repositionnement réussi, et le retard pris en France dans un contexte de transformation en cours.

  Etats-Unis
Normes IFRS – en MEUR 2017 2018 Variation
Chiffre d’affaires 14,1 13,0 -1,1
Marge brute 3,6 3,0 -0,6
Résultat opérationnel courant -0,2 0,0 +0,2

La zone Etats-Unis a généré un chiffre d’affaires de 13,0 MEUR (-8%) et une marge brute de 3 MEUR (-18%) à fin mars 2019. L’ajustement de la structure de coûts a permis de ramener le résultat opérationnel courant de la zone à l’équilibre contre une perte de 0,2 MEUR lors de l’exercice précédent.

Afin de redynamiser son activité commerciale dans la zone Etats-Unis, le Groupe a annoncé le 4 avril dernier un contrat majeur de distribution avec la société EVIKE.COM, leader américain de la distribution d’AirSoft. Cet accord stratégique va permettre, tout à la fois, de décupler la force de frappe commerciale de CYBERGUN sur le marché américain et d’alléger significativement la structure de coûts fixes au bénéfice de la rentabilité et de l’agilité.

  Reste du Monde
Normes IFRS – en MEUR 2017 2018 Variation
Chiffre d’affaires 3,1 2,8 -0,3
Marge brute 0,7 0,4 -0,3
Résultat opérationnel courant -0,3 0,1 +0,4

Dans le Reste du Monde, CYBERGUN a réalisé un chiffre d’affaires de 2,8 MEUR sur l’exercice contre 3,1 MEUR un an plus tôt. Au sein de cette zone, l’Asie est désormais concentrée sur une activité de gestion de contrat de distribution moins génératrice de marge brute (0,4 MEUR contre 0,7 MEUR) mais nécessitant moins de ressources opérationnelles. Le résultat opérationnel courant ressort ainsi à 0,1 MEUR contre -0,3 MEUR un an plus tôt.

  France
Normes IFRS – en MEUR 2017 2018 Variation
Chiffre d’affaires 14,7 12,5 -2,2
Marge brute 4,3 4,5 +0,2
Résultat opérationnel courant -1,4 -2,9 -1,5

La France a généré un chiffre d’affaires de 12,5 MEUR, en repli de 15%, mais une marge brute de 4,5 MEUR, en hausse de 5% à fin mars 2019.

La baisse du chiffre d’affaires s’explique principalement par la contraction du marché de l’AirSoft en France et sur le marché sud-américain. A cela s’ajoute également un effet baissier lié à l’intégration dans les opérations intragroupes du chiffre d’affaires autrefois réalisés auprès des réseaux de distribution intégrés à la fin de l’exercice 2017. Cet effet est cependant compensé par la marge brute réintégré par ces opérations d’intégration verticale et par la part croissante réalisée sur les marchés militaires.

La France concentre l’intégralité des pertes réalisées sur l’exercice en raison notamment des difficultés d’intégration des entités acquises sur l’exercice 2017 qui ont fortement perturbé le dynamisme commercial, créant ensuite un déséquilibre dans la structure de charges et nécessitant alors une réorganisation. La situation est aujourd’hui stabilisée sur les premiers mois de l’exercice 2019.

ANALYSE DE LA SITUATION FINANCIÈRE

Grâce aux levées de fonds réalisées au cours de l’exercice, CYBERGUN dispose au 31 mars 2019 de fonds propres positifs et d’une trésorerie de 3,0 MEUR.

L’endettement financier reste élevé, à 13,0 MEUR. Il intègre 1,7 MEUR d’obligations à convertir (OCA) et 9,0 MEUR d’obligations in fine à échéance 2020. Afin de retrouver un accès aux crédits bancaires et résoudre durablement la question de son financement, CYBERGUN a annoncé, le 1er juillet dernier, sa volonté de renégocier les termes de cette dette obligataire et convoquera, à cet effet, une Assemblée générale des porteurs à la rentrée.

Par ailleurs, l’actionnaire de référence RESTARTED INVESTMENT s’est engagé auprès du Groupe à couvrir, le cas échéant, les besoins de trésorerie courants sur les douze prochains mois à l’exception de la part relative au paiement des coupons de l’emprunt obligataire faisant à la date de publication des résultats annuels l’objet d’une renégociation.

PERSPECTIVES

Les résultats 2018 témoignent de l’amélioration structurelle de la marge brute et de la maîtrise des coûts opérationnels dans un modèle d’externalisation croissante des fonctions annexes (logistique notamment).

Sur cette base assainie, le Groupe compte renouer avec la croissance pour s’inscrire dans une dynamique d’amélioration progressive de ses résultats.

MISE À DISPOSITION DES RAPPORTS FINANCIERS

Les comptes consolidés au 31 mars 2019 ont été arrêtés par le Conseil d’Administration réuni ce jour. Le rapport financier annuel au 31 mars 2019, ainsi que les comptes semestriels au 30 septembre 2018, seront disponibles dans les prochains jours sur le site Internet de CYBERGUN.

Recevez gratuitement toute l’information financière de Cybergun par e-mail en vous inscrivant sur : www.cybergun.com

A propos de CYBERGUN : www.cybergun.com

CYBERGUN est un acteur mondial du tir de loisir, qualifié « Entreprise Innovante » par Bpifrance. Lors de son exercice clos au 31 mars 2018, la société a réalisé un chiffre d’affaires de 28 MEUR. Les titres CYBERGUN (FR0004031839 – ALCYB) sont éligibles aux FCPI, au PEA et au PEA-PME.

Contacts :

ACTUS finance & communication

Relations Investisseurs : Jérôme FABREGUETTES-LEIB au +33 1 53 67 36 78

Relations Presse : Nicolas BOUCHEZ au +33 1 53 67 36 74

ATOUT CAPITAL

Listing Sponsor : Rodolphe OSSOLA au +33 1 56 69 61 86

Laisser un commentaire