Comment les affrontements à Hong Kong pourraient influencer la guerre commerciale?


Par David Wagner

Investing.com – Pour l’instant, les protestations à Hong Kong qui persistent depuis deux mois pèsent surtout sur les marchés locaux, mais à mesure que la situation s’installe et s’aggrave, l’impact de ce dossier pourrait bientôt être également ressenti sur les marchés internationaux

Les affrontements entre la police et les manifestants antigouvernementaux se poursuivent depuis dix semaines consécutives, et ont pris une nouvelle tournure hier alors que les manifestations ont entrainé l’annulation de centaines de vols au départ de l’aéroport international de Hong Kong, ce qui a conduit les responsables chinois à utiliser le terme “terrorisme” pour décrire l’intensification du conflit.

Quelles sont les revendications des manifestants?

Les manifestants s’élèvent contre un projet de loi d’extradition présenté en avril qui prévoit l’extradition de citoyens de Hong Kong vers la Chine continentale pour y être jugés s’ils sont soupçonnés de crimes contre la République populaire. En plus de l’abandon de ce projet de loi, les manifestants ont adressé un certain nombre d’autres demandes au gouvernement chinois, y compris l’amnistie pour toutes les personnes emprisonnées dans les manifestations actuelles.

Rappelons que la souveraineté de Hong Kong a été transférée à la République populaire de Chine le 1er juillet 1997 à minuit, mettant fin à plus de 150 ans de domination britannique au terme d’un processus de transfert de 13 ans qui avait débuté en 1984.

Cependant, Hong Kong dispose de beaucoup d’autonomie par rapport à la Chine, et de son propre « système », disposant même de sa propre monnaie. De ce fait, voire la Chine continentale dicter des lois passe mal auprès de la population locale.

Quelles conséquences pour les marchés et la guerre commerciale Chine USA si la situation à Hong Kong s’aggrave ?

Avec l’aggravation du conflit entre les manifestants et la police locale, le gouvernement chinois pourrait chercher à réprimer ce qu’il pourrait considérer comme une insurrection.

Certains craignent que le fait que la Chine ait qualifié les événements de terrorisme ne constitue les prémices d’une action militaire de la part de Pékin. Notons à ce propos que selon le Wall Street Journal, la Chine compte 6 000 à 10 000 soldats stationnés à Hong Kong.

Le scénario du pire, à savoir un affrontement sanglant, pourrait ébranler les marchés mondiaux d’une part parce que Hong Kong est considérée comme une place financière majeure et d’autres part parce que la situation à Hong Kong pourrait influencer le conflit Chine-USA.

D’ailleurs, les médias chinois ont déjà accusé les États-Unis d’être à l’origine des protestations – ou du moins de les encourager – liant les troubles à Hong Kong au différend commercial avec les États-Unis.

Mais au final, le danger est qu’une potentielle répression qui coûterait des vies humaines pourrait rendre la conclusion d’un accord commercial moralement très difficile à défendre pour Donald Trump, d’autant plus que l’opinion publique est de plus en plus importante pour lui à mesure qu’approchent les élections présidentielles de 2020.

Et quand bien même Trump serait prêt à ignorer une violente répression, le Congrès, à majorité démocrate, ne sera sans doute pas du même avis.

Pour l’instant, la Chine devrait cependant faire preuve de patience. Le gouvernement chinois mise sur le fait qu’une fois que les écoles rouvriront pour le semestre d’automne, l’ampleur des manifestations diminuera.

Si ce n’est pas le cas, on peut sans trop de risques estimer que la patience de la Chine pourrait rapidement trouver ses limites…

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Laisser un commentaire