Chine-USA: Une rencontre prévue en septembre face à l’amélioration des discussions

© Reuters.

Investing.com – Les responsables chinois s’en tiennent à leur plan de se rendre à Washington en septembre pour des réunions commerciales en face à face, ont déclaré des sources proches du dossier citées par Bloomberg, signalant que les négociations restent sur la bonne voie pour le moment malgré une escalade brutale des menaces tarifaires.

Rappelons cependant que la situation a été subitement apaisée hier, après que les États-Unis aient annoncé le report de l’imposition de nouveaux tarifs douaniers. Cette décision est intervenue après que des entretiens téléphoniques aient eu lieu entre plusieurs responsables de haut niveau.

Le président Donald Trump a par ailleurs affirmé que les discussions ont été ” très productives” et qu’il pense que Pékin veut “faire quelque chose de spectaculaire” pour sortir de l’impasse actuelle.

Du côté de la Chine, le ton est toutefois légèrement moins optimiste, les sources de Bloomberg indiquant également que les négociateurs chinois ont peu d’espoir quant à la possibilité de réels progrès imminents. Il est peu probable que les fonctionnaires fassent des concessions d’ici au 1er octobre, date du 70e anniversaire de la fondation de la République populaire, a également affirmé la source.

Rappelons que les ont nettement influencé les marchés, qui ont été surpris de cette tournure positive, alors que la perspective d’un accord, et même de la poursuite des négociations semblait s’éloigner davantage de jour en jour.

Les tensions entre les deux plus grandes économies du monde ont en effet considérablement augmenté plus tôt ce mois-ci après l’annonce surprise de Trump en ce qui concerne de nouveaux tarifs douaniers pour les produits chinois, ce qui a incité Beijing à mettre fin aux achats agricoles américains et à permettre au yuan de s’affaiblir.

Mais malgré plusieurs signaux positifs depuis hier, les perspectives de réels progrès dans les négociations commerciales entre les deux plus grandes puissances économiques de la planète restent faibles. Il y a en effet une grande différence entre faire suffisamment de concessions poru que les négociations se poursuivent, et faire suffisamment de concessions pour qu’un accord définitif soit signé.

Par ailleurs, la situation de plus en plus explosive à Hong Kong pourrait s’inviter dans les négociations, alors que le gouvernement chinois reproche aux États-Unis d’avoir un rôle dans le soulèvement populaire. Il n’est en effet pas exclu que la situation tourne à la catastrophe, par exemple avec une intervention de l’armée chinoise, ce qui rendrait très difficile pour Trump la signature d’un accord avec la Chine.

Il n’est donc pas encore garanti que les rencontres en face à face du mois de septembre aient lieu. Avant cela, on surveillera donc l’évolution de la situation à Hong Kong, ainsi que la teneur d’une autre rencontre téléphonique prévue dans environ deux semaines entre les négociateurs des deux pays.

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Laisser un commentaire