BCE : Qu’attendre de la banque centrale cette après-midi ?

Points-clés de l’article sur la BCE:

  • Mise en contexte de la situation économique mondiale
  • Le package de la BCE attendu pour compenser le ralentissement de l’économie
  • Quels impacts sur les marchés d’un nouveau cycle d’assouplissement monétaire des banques centrales ?

Mise en contexte de la situation économique mondiale

Ce rendez-vous devrait faire partie de l’histoire de la banque centrale européenne (BCE). L’économie européenne (et mondiale) patine malgré toutes les mesures prises par la banque centrale depuis la fameux « Whatever it takes » de Mario Draghi.

Malgré toutes les injections de liquidités à travers les taux bas/négatifs et les programmes d’assouplissements quantitatifs pour les Etats et les entreprises privés, la croissance européenne reste faible.

Mais la BCE n’est pas la seule à avoir des difficultés à soutenir la croissance et l’inflation. La situation économique au Japon est encore plus préoccupante. Au Royaume-Uni, le Brexit ralentit les investissements et par conséquent la croissance. En Suisse, la croissance est molle et l’inflation nulle, malgré le taux de chômage extrêmement faible.

En fait, il n’y a qu’en Amérique du Nord que la situation économique est meilleure. La croissance canadienne est convenable (1,6%), l’inflation est proche de la cible de la banque centrale (1,75%) et le taux de chômage est faible.

L’économie des Etats-Unis fait légèrement mieux que le Canada. Alors pourquoi tant de scepticisme et une baisse des taux de la Fed en juillet ?

Le package de la BCE attendu pour compenser le ralentissement de l’économie

La guerre commerciale refroidit grandement les investisseurs qui préfèrent attendre avoir une meilleure visibilité pour prendre des meilleures décisions ce qui pèse sur la croissance mondiale.

Concernant les niveaux clés de long terme à surveiller, nous surveillerons le support majeur à 1,05 dollar l’euro, qui si franchit, pourrait mener la monnaie unique à la parité. Techniquement, la tendance est clairement baissière sur du très long terme, ce qui renforce l’hypothèse de voir l’euro rejoindre la parité d’ici quelques mois/années.

Vous souhaitez en savoir plus sur nos prévisions de long terme des devises ? Téléchargez nos derniers guides prévisionnels.

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

Laisser un commentaire