40% de chances d’une récession aux Etats-Unis avant les présidentielles de 2020 ?

© Reuters.

Investing.com – Selon Ray Dalio, fondateur de Bridgewater Associates, plus grand Hedge Fund du monde, l’économie américaine est en train de se détériorer et il y a 40 % de chances que les États-Unis connaissent une récession avant les élections présidentielles de 2020.

“Les récessions sont toujours inévitables, la seule question est : “Quand ?” a en effet déclaré Dalio sur la chaine de TV financière CNBC hier.

“Je pense qu’au cours des deux prochaines années, disons avant les prochaines élections, il y a probablement 40 % de chances de récession”, a-t-il précisé.

Rappelons que les craintes d’une récession imminente aux États-Unis se sont brutalement intensifiées mercredi après l’ (Le rendement du bon du Trésor à 2 ans dépassé celui du taux à 10 ans) un signal qui a annoncé les 7 dernières récessions observées par l’économie US.

De plus, la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine menace l’activité mondiale et fait reculer les décisions d’investissement des entreprises, un facteur également de nature à engendrer une récession.

D’ailleurs, la récession n’est plus un simple risque dans certaines régions du monde. Le produit intérieur brut de l’Allemagne, première économie d’Europe, a en effet reculé de 0,1% au T2 selon les données publiées cette semaine.

En Asie, Singapour, l’une des principaux fleurons de l’Asie du Sud-Est, a également enregistré une contraction économique au deuxième trimestre de cette année.

Vers une ” guerre des monnaies “

Un ralentissement économique mondial inciterait les banques centrales, y compris la Fed, à assouplir encore davantage leurs politiques monétaires, a également précisé Dalio, jugeant toutefois que les baisses de taux pourraient se révéler trop tardives pour réellement soutenir l’économie.

Dans ce cas, Dalio estime que la plupart des pays auront probablement recours à la dévaluation monétaire sous une forme ou sous une autre pour stimuler la croissance. Une monnaie plus faible rend en effet les exportations moins chères et stimule ainsi l’économie et les marchés via les exportations.

“Je pense donc que nous entrons dans un environnement où, au cours des trois prochaines années, vous assisterez à d’autres guerres de devises”, a conclu Dalio.

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Laisser un commentaire